Vision Plus

Test de perception des couleurs

test de perception des couleurs


Ce test a été inventé par Shinobu Ishihara en 1917. C’est actuellement le plus utilisé pour déceler un symptôme de daltonisme chez un patient. La nature qualitative et non quantitative des données récoltées ne permettra pas à ce test de déceler le degré de daltonisme atteint. Il est cependant reconnu comme très fiable (dans certains cas, il permet  de déceler un daltonisme héréditaire avec un taux de fiabilité pouvant atteindre 98%).

Composé de 38 planches de couleurs différentes, ce test est du type “pseudoisochromatiques” (outil d’analyse de perception des couleurs mettant en évidence les anomalies liées). Ces dernières sont composées de petits cercles de couleurs différentes faisant ressortir un chiffre que le candidat devra reconnaitre. Il permet de mettre en évidence une éventuelle difficulté dans la perception des couleurs. Une personne atteinte de daltonisme ne pourra pas déchiffrer cette planche. Le spécialiste pourra alors identifier la couleur qui n'est pas perçue.

A votre tour!

Vérifiez votre bonne perception des couleurs grâce aux planches ci-dessous (ces dernières sont issues du test d’Ishihara, il s’agit respectivement des planches n°1, 7, 13 et 23). Si vous éprouvez des difficultés lors de la lecture de l’une d’entre-elles, veuillez consulter un spécialiste.


Extrait du test d’Ishihara : Quel chiffre voyez-vous dans chacune de ces images?

 
test d'ishihara planche1 test d'ishihara planche3
n°1
 n°2
test d'ishihara planche7  test d'ishihara planche17
 n°3
  n°4

 

Résultats attendus :

N°1 : Cette planche permet de vérifier la fiabilité des réponses fournies par le patient. Le numéro 12 est normalement visible par tout type de personne.

N°2 : Si le numéro 74 ressort de cette planche, vous ne possédez pas de symptômes. En revanche, la vision du chiffre 71 permet de déceler une possible déficience rouge-vert.

N°3 : Un patient avec une vision normale pourra lire le n°6. D’un autre côté, la plupart des dischromates ne verront rien (ou de façon erronée).

N°4 : Cette planche permet de déceler 2 types d’anomalies. Un patient qui voit le chiffre 2 sera probablement atteint de déficience pour la couleur rouge. Une personne observant un 4 sera, quant à lui, certainement déficient du vert. Finalement, une vision normale percevra le 42.


Le résultat obtenu lors de ce test n’a pas de valeur médicale. En effet, il ne vous est pas présenté dans son intégralité. Si vous présentez des symptômes, nous vous invitons à prendre contact avec un ophtalmologue en mesure de vous faire passer un examen complet de l’oeil. Le diagnostic de ce dernier est le seul à prendre en compte définitivement. Il est préconisé d’effectuer un contrôle ophtalmique tous les 18 mois.



Daltonisme:

Le daltonisme est une maladie liée à l’œil parmi les plus connues. Cette dernière se traduit par un trouble de la perception des couleurs. Généralement, le daltonien ne pourra pas utiliser l’un des 3 canaux dont nous disposons habituellement qui sont : le rouge, le vert et le bleu.

Une personne atteinte de daltonisme peut présenter 3 types d’anomalies dites “dychromates”:

  • Le protanope : la vision du rouge est absente chez le sujet
  • Le deutéranope : c’est le cas le plus rencontré où le vert ne se distingue pas
  • Le tritanope : le plus rare des trois qui ne permet pas de voir le vert (et le jaune)

Certains cas avancés sont appelés achromatopsies. Ces derniers ne peuvent distinguer uniquement que des nuances de gris.

vision normale protanope deuteranope tritanope achromatopise
Vision normale Protanope Deutéranope Tritanope  Achromatopise 


charte deontologique des opticiens Vision Plus
Le saviez-vous ?
Tout savoir sur le remboursement de vos lentilles
Lire la suite